-

EUROPEAN SERIES

PARIS AM

C’était l’étape parisienne de la grosse série de contests Nike SB cette semaine et c’était vraiment TRÈS surprenant. Déjà, ils nous on fait entrer par l’intérieur du Palais de Tokyo où il y avait une énorme expo Nike football à laquelle personne ne nous avait préparé. Il y avait des murs entiers de chaussures de foot, des dizaines d’hôtesses en survêtements/sarouels de sport, il y a même un mec qui avait garé sa formule 1 aux couleurs de la nouvelle chaussure de Cristiano Ronaldo (je crois) à l’étage du dessous. C’était donc un environnement peu conventionnel pour un contest de skateboard, je ne dis pas que c’était mal, les hôtesses étaient toutes franchement sexy, malgré le petit sarouel de sport, les petits fours étaient au top, mais ça bouleversait un peu nos habitudes. Les obstacles se trouvaient dans le bassin du Dôme, les plans inclinés étaient franchement rad, ce qui a pas mal fait galérer les amateurs du premier jour. Les pauvres, on aurait dit des amateurs ! Personnellement, j’ai manqué de m’endormir à une ou deux reprises, mais ça, c’était le premier jour. Parce que le deuxième, le jour des “pros” (les amateurs confirmés), c’était une toute autre limonade. Les mecs sont des vrais champions, notamment celui avec un t-shirt de foot, celui qui a gagné, le petit Aurélien Giraud qui n’a déçu ni son coach, ni les hôtesses en survet qui le regardaient comme si elles allaient le bouffer. Personnellement, s’il me fallait un champion, j’aurai voté pour le beau Kai Hillebrand, déjà parce qu’il est beau, mais surtout parce qu’il est encore plus beau quand il skate. Aurélien Giraud se démenait à faire des 3-6 flips lipslide, des flips 360° lipslide 270° out, des bigspin flip frontboard, etc. à tous les coups, mais je n’avais d’yeux que pour les bs flips sur le plan incliné que Kai loupait quatre fois sur cinq. Allez comprendre.

Le dernier soir, après la victoire de La France contre l’Albanie et celle d’Aurélien Giraud, on est tous allés à l’avant première de la vidéo De Paris/Aus Berlin/Of London (“3″) et c’était tout de suite une ambiance plus “traditionnelle”. La vidéo était cool, Max Géronzi s’est fait surprendre par un pro-model chez Cliché et tout le monde a bien rigoulé.
Jusqu’ici tout va bien.

Jonas Carlsson, petit Norvégien venu avec sa maman à Paris, bs flip 360 (c)LB
Jonas Carlsson, petit Norvégien venu avec sa maman à Paris, bs flip 360 (c)LB
Aurélien Giraud, crook flip out (c)LB
Aurélien Giraud, crook flip out (c)LB
Kai Hillebrand, beau comme un camion, bs tailslide (c)LB
Kai Hillebrand, beau comme un camion, bs tailslide (c)LB
Hugo Rauch, bs boneless (c)LB
Hugo Rauch, bs boneless (c)LB
Vincent Milou, bs nosegrind (c)LB
Vincent Milou, bs nosegrind (c)LB

Benji Garcia, 360° flip (c)LB
Benji Garcia, 360° flip (c)LB

Le p'tit Hollandais dont on a oublié le nom, kicklip par dessus tout l'bordel. (c)LB
Bart Buikman venant l’autre pays du fromage, kicklip par dessus tout l’bordel. (c)LB

LBF_8457
Non, rien.
LBF_8604