Contest

LA GALERIE DU LB

LES QUATRE ANS DE COLLAPSE

-(au-dessus) Quentin Boillon, bs smith grind (c)Loïc Benoit

Quatre ans que Collapse est “la petite marque qui monte”… Et à force de monter, les gars se sont retrouvés à fêter leur anniversaire en haut des marches de la plage de la centrale à Hossegor.
L’an dernier l’anniv’ avait eu lieu au skatepark de Capbreton et je me souviens d’un petit clip assez fou, respirant la joie et la bonne humeur. J’avais eu le sentiment d’avoir raté la fête de l’année. Cette année donc, il n’était pas question de rater ça. Par contre, quand Don Grego (le PDG de cOLLAPSe) m’a annoncé qu’il voulait faire cette session d’anniversaire “à la centrale”, j’ai flippé. La dernière fois que j’ai mis les pieds sur cette place c’était pour un contest de surf “by night” avec scooter des mers et autre Tom Frager (fils des Landes et fierté locale) sur scène… Une belle concentration de beaufs de France chaussés de crocs et férus de sports extrêmes télévisuels. Je n’imaginais vraiment pas un contest de skate ici, face à l’océan.
Bref, je m’attendais au pire : des fans de Tony Hawk et autre Chris Taïg confrontés à la relève du skate français, toujours aussi rebelle, le tout sur une place bondée de surfers bronzés.
Et béh, je me suis bien mis le doigt dans l’œil, puisque tout s’est déroulé comme sur des roulettes, pas trop de crocs, ça ne doit plus être la mode, pas trop de selfie sticks non plus, pas trop de surfeurs à gros bras, mais un spectacle et un niveau de fou !

28 skateurs, un rail et deux ledges droits (low to high) conçus par les bons gars du Hall04. La finale était particulièrement dingue. C’est le très bon Vincent Milou qui est parti avec le plus gros chèque (et oui, il y avait tout de même 2 500 euros de prize money) suivi de Mister Pellegrin, et du jeune Matt Débauché. Le Bubu (Adrien Bullard) est reparti avec le titre de “casseur de rail” et le chèque du “best trick”. Personnellement, je n’ai pris aucun chèque, juste un Pellegrin au travers de la gueule (70 kg de muscles)… Je peux vous dire que l’ai senti passé et j’ai bien l’impression que nous avons fait sensation auprès du public déchainé. J’avais bien l’air d’un con avec mon nez en sang au milieu des marches en pleine finale ! Ça fait grave bad boy qu’elles disaient les filles…

Ça faisait 25 ans qu’un contest de skate n avait pas été organisé à Hossegor et c’était bien cool à voir. Merci Collapse et bon anniversaire “à la petite marque qui ne cesse de monter”.

-Texte et photos par Loïc Benoit

Robin Bolian en bs lipslide sur un rail de rue, c’est pas tous les jours… (c)Loïc Benoit

Victor Pellegrin, Fs smithgrind (c)Loïc Benoit
Victor Pellegrin, Fs smithgrind (c)Loïc Benoit

George Poole, fs nosebluntslide (c)Loïc Benoit
George Poole, fs nosebluntslide (c)Loïc Benoit
George Poole toujours, Bs 360° (c)Loïc Benoit
George Poole toujours, Bs 360° (c)Loïc Benoit

Adrien Coillard,  fastplant boardslide (c)Loïc Benoit
Adrien Coillard, fastplant boardslide (c)Loïc Benoit
Jérémy Plisson, fs cruntslide (c)Loïc Benoit
Jérémy Plisson, fs cruntslide (c)Loïc Benoit
Matt Débauché, bs nosebluntslide (c)Loïc Benoit
Matt Débauché, bs nosebluntslide (c)Loïc Benoit
Des vacanciers à la plage (c)Loïc Benoit
Des vacanciers à la plage (c)Loïc Benoit
re-Quentin Boillon, re-smith, mais tailgrab et en front ce coup-ci (c)Loïc Benoit
re-Quentin Boillon, re-smith, mais tailgrab et en front ce coup-ci (c)Loïc Benoit