-

Bright tradeshow

LE BOWL CONVERSE

- Suite des aventures du Bright à Berlin -
Dans l’épisode précédent des athlètes s’entraînaient pour les J.O. tandis que dans ce nouvel acte, les gens de chez Converse nous ont entassé dans des bus pour nous conduire à l’autre bout de la ville, dans un ancien crématorium idéalement situé sur Adolfstrasse. Il faisait froid en arrivant, très froid, la neige craquait sous nos pieds, les croassements des corbeaux survolant l’édifice contribuaient à nous faire franchement flipper et puis soudain, planté au milieu d’une grande salle octogonale, un drôle de bowl est apparu et l’ambiance a commencé à se réchauffer.
Ça n’avait pas l’air facile à skater ce bordel, j’ai pas essayé (j’avais un mot du médecin) mais à voir des vedettes galérer (Zered Basset et Eli Reed n’ont pas tenu bien longtemps) ça semblait plutôt ardu à dompter. Pour des gars comme Harry Lintell, Rémy Taveira, Tom Remillard, Daan Van Der Linden et David Stenström ça n’avaient pas vraiment l’air trop perturbant cependant. C’était même carrément chouette à voir. Je serais bien mal avisé de ne pas citer cette caillera de Arthur Derrien (de Free skatemag), Thibaut Fradin et Julian Dykmans qui ont également skaté la chose avec brio. Thibault a même fait fs nosepick sur le quarter/wall. Il se trouvait aussi que Loïc Benoit était justement dans le quartier, alors il s’est arrêté faire des photos, que voici, que voilà :

David Stenström, fs wall bash (c) Loïc Benoit
David Stenström, fs wall bash (c) Loïc Benoit
Tom Remillard, fs disaster (c) Loïc Benoit
Tom Remillard, fs disaster (c) Loïc Benoit
Remy Taveira, fs five-0 (c) Loïc Benoit
Remy Taveira, fs five-0 (c) Loïc Benoit
Remy - Shit happens (c) Loïc Benoit
Remy – Shit happens (c) Loïc Benoit