-

LA PHOTO VOLÉE

CHARLES COLLET

Vous avez peut-être remarqué cette photo de Charles Collet en 50-50 sur un rail gigantesque dans le Soma qui vient de sortir ?
Vous vous êtes peut-être demandé aussi, pourquoi cette photo datait de 2007 ? Et pourquoi vous aviez un sentiment de déjà-vu ?
Laissez moi vous expliquer…

Cette photo de Charles à la gare de Grenoble est tirée d’une séquence que Volcom avait utilisé dans une pub dans le premier numéro de Soma, c’est peut-être là que vous l’aviez déjà vue, ou pas. Ce rail est super balèze, élan de travers équipé de trous, haut et super raide, il n’a jamais été retouché depuis.
Pour la petite histoire, ce jour-là, les gars de Cliché étaient venu avec un photographe Néo-Zélandais qui est aujourd’hui photographe principal chez Transworld. Il était sympa, j’étais en train de monter mon petit magazine de skate (Soma donc) et il m’avait dit que je pourrais utiliser les photos de cette journée dans mon premier numéro. Cool.
Alors qu’on venait d’arriver sur le spot, mon pote et ex-collègue de bureau qui venait de s’acheter un appareil Reflex passe par là et me demande s’il peut shooter lui aussi, pour essayer sa nouvelle machine. J’explique au gars de Nouvelle Zélande que jamais mon pote n’ira vendre ses photos, qu’il fait ça pour lui, et bref, pas de soucis, tant qu’il ne gène personne, il peut shooter.
Charles hésite un bon moment avant de se jeter, trébuche plusieurs fois à cause des trous dans l’élan, fait flipper tout le monde, puis c’est parti. Premier essai : il replaque mais tombe en avant, deuxième : il replaque mais tombe en arrière, le photographe dit que son pote Shane Cross l’aurait fait direct, et le troisième essai est rentré comme dans tes rêves.
Tout le monde est content.
Le lendemain, mon pote m’envoie sa photo (celle que vous avez sous les yeux)(juste au dessus) et j’ai hâte de recevoir celles de l’autre gars.
Une semaine plus tard, les photos arrivent (c’était de l’argentique) et j’avoue être un peu déçu. Le rail a l’air plat et carrément accessible. Dans le même temps, les mecs de Volcom me demandent si j’ai pas une photo de Charles sous le coude pour la pub du premier numéro.
Ce rail est peut-être le truc le plus balèze que Charles ait skaté, et d’un côté on a une photo (+séquence) qui rend super bien, et de l’autre, deux photos qui écrasent le spot et ne rendent pas du tout compte de la difficulté de la chose. Bien sûr, j’ai envoyé les photos de tout le monde chez Volcom et ils n’ont pas hésité une seconde.
J’étais bien content à vrai dire, c’est quand même pas tous les jours que tu te jettes sur un truc aussi casse gueule, même quand tu t’appelles Charles Collet et c’est quand même bien si la photo publiée dans les média met le spot et le trick en valeur.
J’aurais bien aimé vous montrer la photo du gars de Transworld, mais comme il a déjà menacé de nous péter la gueule “à la Néo-Zélandaise” à mon pote et moi, je ne vais pas trop le provoquer non plus… Vous comprenez j’espère.
Voilà, j’espère vous avoir diverti avec ce “à propos de cette photo” comme dans le p’tit magazine qui cache ses photos de couvertures.

Si ça se trouve, la fille aux cheveux rouges (cf. séquence en dessous) a revendu sa photo une fortune à un magazine Néo-Zélandais et on l’a jamais su…

Ah, et pour vous divertir encore plus, voilà du footage récent de Charles au skatepark de Grenoble, featuring Damien Marzocca qui fait bien plaisir (merci Cho7) :

charles-seq50-50La photo et la séquence sont de David Tchag qui fait aujourd’hui cet excellent magazine de snowboard : ACT snowboarding